Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 13:43

Chèr(e)s vous.

 

J’ai du manquer de clarté : vos commentaires parfois désabusés (« Alors, nous ne sommes jamais VRAIS ? ») témoignent d’un trouble certain quant aux concepts de « self », « faux self », « rôle social », « position », « posture ».

 

Alors, voici.

Je numérote les items pour en faciliter la citation et la critique :

 

1) « PERSONNE » : étymologiquement, c’est le personnage de théâtre, le masque à travers lequel la voix résonne jusqu’au bout ( « per » - « sonare »), comme un porte-voix. En ce sens, le « caractère » perçu n’est que le rôle (cf. Cicéron, in Pro Murena, 6 : « gravitatis severitatisque personam sustinere », se charger d’un rôle de rigueur et de sévérité ) ; le tout est de savoir si ce « rôle » est inconscient et involontaire ou réfléchi et choisi.

 

2)

a/ « POSITION » : comportement opportuniste, adopté dans une conjoncture donnée, généralement pour complaire autant que faire se peut aux demandes d’autrui (parents / pairs / enseignants / prescripteurs d’opinion) ; le risque est de s’y enkyster, dans une toxique homéostase (« j’ai toujours été comme ça », « c’est mon caractère », « ça a été toujours comme ça »…) ; en outre, cette « position » peut-être induite par le Groupe, qui génère en son sein, rituellement, des comportements répétitifs : que positions familiales et groupales soient redondantes, et l’individu se pensera consubstantiel à ces « rôles »… ce qui empêchera tout apprivoisement de l’Altérité.

 

b/ « POSTURE » : comportement conscient, réfléchi, négocié en fonction d’une tactique et/ou d’une stratégie : en ce sens c’est une « persona » , que l’on peut amender en fonction de ses objectifs et… du principe de réalité.

 

3) « CARACTÈRE » : les parents, les enseignants et le corps social en général ont tendance à enkyster l’être humain dans UN caractère : or si vous « pensez » grec ancien, où le Présent n’est que le résultat présent d’une action passée (valeur « d’aspect » du Parfait, pour les amateurs…), l’état psychologique est une résultante… c’est d’ailleurs ce que disent les adjectifs « épanoui », « abruti », « beatus » : ce sont aussi des participes passés passifs, à penser comme « ayant été rendu épanoui, abruti, ayant été ouvert ». Il serait opportun de penser « ayant été rendu timide », « ayant été rendu agressif », « ayant été rendu mélancolique »… Ce que l’on nomme « caractère » est en fait le résultat figé de modélisations et de défenses anciennes ; si l’on accepte l’Altérité, le métissage, les « épousailles », bref tout ce qui est pare-incestueux, tout peut changer… Encore faut-il un Tiers Séparateur efficace !

 

4) « FAUX SELF » : l’individu peut être enfermé dans une ancienne position et un « caractère » qui sont devenus pérennes : il mène sa vie en répondant aux désirs et demandes d’autrui (du moins ce qu’elles explicitent : on sait qu’elles sont souvent la version visible d’une demande originelle hystérisée…) ; un (beau?) jour, on s’aperçoit que l’on est « à côté » de son Histoire, et c’est la décompensation, la dépression et autres pathétiques refuges/bunkers.

La psychothérapie consiste à identifier les demandes « exogènes » et les répétitions systémiques, à en dénouer les fils (analyser = dénouer en remontant) et à ravauder, raccomoder (« rhaptein », en grec, qui donne « rhapsode »… joli, non?) d’anciens désirs endogènes jadis péniblement émergés et aussitôt castrés et/ou instrumentalisés.

 

5) Je ne « SAIS » pas si le Moi authentique existe, mais je le « CROIS » et/ou veux y croire ; derrière l’apparence (« eidos » chez Platon), même très abimée par la vie, le Temps, la mort qui vient ou... la pathologie, on peut /doit discerner l’ « ousia », l’essence de l’être. Dans cette optique, le jeu (au triple sens théâtral, ludique et mécanique) social consiste à se prêter à des postures (familiales, professionnelles, étayage, consolation, Loi, frime, séduction, etc.) tout en chérissant un « Moi » qui apparaît « pour de Vrai », dans une pratique non performative, où l’on puisse se ressourcer sans être sommé de « faire semblant »… L’Amour ? J’espère...

 

AI-JE ÉTÉ CLAIR ?

texte sur fond blanc...

PERSONNE / FAUX SELF / POSITION / POSTURE / OUSIA / EÏDOS ... 06-05-2017
PERSONNE / FAUX SELF / POSITION / POSTURE / OUSIA / EÏDOS ... 06-05-2017
PERSONNE / FAUX SELF / POSITION / POSTURE / OUSIA / EÏDOS ... 06-05-2017
PERSONNE / FAUX SELF / POSITION / POSTURE / OUSIA / EÏDOS ... 06-05-2017

Partager cet article

Repost 0
Published by taneb
commenter cet article

commentaires