Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • taneb
  • psychanalyste / helléniste / marin / père / grand père / jazzeux   / professeur / clinicien / époux/ motard / épris /
  • psychanalyste / helléniste / marin / père / grand père / jazzeux / professeur / clinicien / époux/ motard / épris /

 

BsaBlueStarWeb

 

violoncelle.jpg

 

Renault_4CV_3.jpg

 

MachIII.jpg

Recherche

ARTÉMIS

Artemisjpg

Doisneau/baiser/fragment

Doisneau---bacio-hotel-de-ville.jpg

Pages

Petit temps...

passagersvent.jpg

Modigliani...

Amadeo_Modigliani_062.jpg

Aïki-do

Kiyota2004Katana.jpg

 

aikido.jpg

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 21:50

Chers vous,

le précédent article (« Clinique de la manipulation ») a suscité des dizaines et des dizaines de commentaires, ce dont je me réjouis.

 

Trois groupes se dessinent :

1) des professionnels de la Psychologie (points de détail cliniques et/ou demande de précisions),

2) des citoyens interpelés, émus et/ou scandalisés par le pouvoir de la propagande de Daesh, et…

3) des usagers de l'ENSAM, dans des positions radicalement contradictoires…

 

Je rappelle que les critères cliniques cités sont « universels » et « intemporels », et non confectionnés et « arrangés » à la seule aune d'un opportunisme synchronique ! Pour mémoire, il m'arrive d'introduire ce cours par une analyse … du chant 1 de l'Iliade : l'implication des chefs Achéens pour conquérir Troie obéit aux mêmes lois qui structurent toujours et partout (structures anthropologiques de l'Inconscient) la prise de Pouvoir des uns, et donc la perte de Pouvoir des autres.

 

 

Presque tous les commentaires des groupes 2 et 3 insistent sur un point essentiel, abordé comme une question ou une réponse ferme :

- « Faut-il être particulièrement « faible » ou « inculte » pour être manipulé ? »

- « Seules les personnes faibles ou incultes sont manipulables, moi je sais résister ou prendre la manipulation au second degré, avec humour, sans en être vraiment touché »

 

 

La réponse me semble claire.

 

Que disent les FAITS ?

 

A/ Certes, dans la période de « séduction », de prise de pouvoir, une personne « affaiblie » (je préfère penser « faible » comme « ayant été affaiblie », de même que « abruti » = « ayant été abruti », « épanoui » comme « ayant été épanoui » … Beatus, en latin, est aussi un participe passé passif : « ayant été ouvert ») sera plus rapidement étayée par un système bien construit et alléchant.

 

B/ Cela dit, à analyser des membres de sectes, de groupes sectaires, de mouvements intégristes, comme les victimes de pervers narcissiques, ou de mari violent, ou de viol, on remarque avec surprise (c'est véritablement contre-intuitif) que les adhérents et les victimes sont souvent des personnes équilibrées, épanouies, intégrées dans leur milieu, voire… détendeurs de Culture et de Pouvoir, donc considérées comme « fortes ».

 

 

 

Les conditions qui permettent au mieux la manipulation sont donc à chercher ailleurs que dans la structure psychologique des personnes (sauf à l'évidence pour les « caractériels », rétifs à toute prise de pouvoir donc dans un refus quasi radical…).

En revanche, l'analyse précise des « identifications » permet de formuler une loi :

 

SI LES ÉTAYAGES IDENTIFICATOIRES, NAGUÈRE VALORISANTS ET PLAISANTS, PERDENT LEUR ATTRAIT ET SONT CONFRONTÉS À UN NOUVEAU SYSTÈME PLUS CHARISMATIQUE ET NARCISSISANT, ALORS ILS DISPARAISSENT AU PROFIT DE CES NOUVELLES « IMAGOS ».

 

De nombreux entretiens avec des personnes séduites par une radicalisation montrent un cruel écart entre :

- les « anciens » ancrages identificatoires, famille, école, collège, icônes de sportifs ou des médias, politiques paraissent ternes, décolorés, d'un clinquant obsolète (images des parents déniaisées par le quotidien, des enseignants abimées par la routine, d'un Benzéma froissée par les scandales, d'un Hanouna plombée par la médiocrité répétitive, des politiques sans cesse moquées…)

ET

- les « nouveaux » ancrages, proposés par des propagandes enthousiasmantes, bien réalisées, jouant avec des valeurs « absolues », une certaine grandeur, un lyrisme militant qui exalte efficacement les coeurs ; les esprits et… les âmes..

 

 

En quelque sorte, il y a conflit entre deux systèmes d'exaltation : chaque fois que nous sommes incapables d'enthousiasmer, nous laissons le champ libre à une Instance qui sait rendre l'image de la Vie plus aimable, plus roborative, plus joyeuse.

Le « rêve » de Troie, du Nouveau Monde, du Far West, de la conquête spatiale, de la quête scientifique, de la créativité technique, artistique, intellectuelle a besoin de « passeurs » passionnés passionnants.

 

Si nous restons ternes, atones, tristement « rigoureux » (les cartésiens adorent ce mot...), nous resterons impuissants… victimisés par des personnes qui présentent un scénario bel et bon : un beau rêve, leurre peut-être, mais chatoyant, enjôleur et… efficace.

 

 

À votre disposition si ce texte manque de clarté...

même texte, en ".pdf" et sur fond blanc...

La tentation de Saint Antoine (Dali)... Belle mécanique de la séduction!

La tentation de Saint Antoine (Dali)... Belle mécanique de la séduction!

Partager cet article

Repost 0
Published by taneb
commenter cet article

commentaires