Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 18:18

LUMIÈRES SUR LE SÉMINAIRE... L'ORDRE N'EST PAS UN ORDRE

Le propos est d'interroger le STATUT DE L'ERREUR.

HYPOTHÈSES:

1/ les schèmes d'attachement archaïques MODÉLISENT le triple rapport (Soi à Soi, Soi à Autrui, Soi au Monde)

2/ la lecture ultérieure du Réel, projections de ces schèmes, filtre les perceptions et... scotomise les éléments incongrus

3/ l'Intelligence tâche, dans un effort contraphobique, de justifier par la RAISON ladite vision du monde, quitte à FALSIFIER LE RÉEL (concomitance ----> corrélation ----> causalité, système" binaire"): l'urgence est de rendre le Monde intelligible.

4/ Face à l'AVERSION DE L'INCERTITUDE ET DU FLOU, les MYTHOLOGIES présentent une cohérence orientée par un "dessein" (Spinoza: "causa primitiva activa"...)

5/ Dans les relations inter-personnelles, la scotomisation de l'Idée incongrue dérive en occultation/élimination de l'Autre qui a d'autres schèmes (polémique, attaques ad hominem, élimination, terrorisme...)

6/ PROPOSITION: comment apprendre l'APORIE sans blessures narcissiques?

Je vous laisse méditer cette féconde citation de Spinoza (in Appendice, I)

"QUASI ORDO ALIQUID IN NATURA PRAETER RESPECTUM AD NOSTRAM IMAGINATIONEM ESSET"

"Comme si l'ordre était quelque chose dans la Nature en dehors du rapport à notre imagination".

La chute d'Icare (Brueghel l'Ancien, 1558)

La chute d'Icare (Brueghel l'Ancien, 1558)

Affiche (Morel, 1939)

Affiche (Morel, 1939)

LES OREILLES ONT DES MURS...

Partager cet article

Repost 0
Published by taneb
commenter cet article

commentaires